Les combinaisons alimentaires : les régimes Shelton, Fit for life, Dr Hay

Publié le par consultations nutrition alimentation santé



Il font partie des régimes dissociés, et sont basés sur le principe des combinaisons alimentaires développé par un hygiéniste, Herbert Shelton, au début des années 1900. Ce principe vise à faciliter la digestion, à supprimer les flatulences et les ballonnements dûs à une digestion trop lente et incomplète, et à éviter à la longue une intoxination du corps, responsable de maladies.

Shelton s'est appuyé sur le principe que chacune des grandes familles alimentaires : amidons, sucres, protéines, légumes verts et fruits se digèrent tous de manière différente (durée, lieu, degré d'acidité, enzymes). Il en a conclu que pour une digestion optimale il fallait les séparer au cours d'un même repas.

Voici en résumé, les grandes règles de ce principe (qui devrait d'ailleurs plutôt s'appeler "dissociations alimentaires") sont :
  • Les fruits et le lait doivent être mangés seuls
  • Les protéines ne peuvent être mangés qu'avec des légumes verts et sans corps gras
  • Les farineux ne peuvent eux aussi être mangés qu'avec des légumes verts
  • Les amidons et les sucres doivent être pris à des repas séparés
  • Pas de desserts
Les régimes Fit for life et du Dr Hay partent aussi de ce  principe, mais sont quelque peu différents. Il sont suivis pour guérir des troubles intestinaux, perdre du poids, préserver sa santé.  De nombreuses personnes ont observé une meilleure digestion, un meilleur tonus, et ont perdu du poids, c'est indéniable.

L'avantage est que l'on peut manger de tout et dans les quantités voulues, ce qui évite les frustrations et la faim. Par contre ces régimes sont très contraignants socialement : vous êtes invités à dîner et vous ne mangez que la viande et les légumes... et encore, si ce n'est pas trop gras !


Il n'existe malheureusement pratiquement pas d'études sur leur efficacité  et scientifiquement les fondements de ce principe sont remis en cause.

 Alors à quoi est réellement dû ce mieux-être constaté par un grand nombre de personnes ?

Du fait de la monotonie des repas, on consomme moins de calories : il est évident que l'on mange beaucoup moins lorsque l'on mange un seul et même plat par repas que lorsqu'on mange une entrée, une viande ou poisson, un légume, du fromage, du pain,  un dessert ou fruit, et parfois même du vin !!! Et forcément, pour la majorité des gens qui mangeaient trop (cause de digestion difficile, de fatigue et de prise de poids), ces régimes marchent : on se sent mieux, on digère mieux, et on perd du poids !
Mais comme dans tout régime hypocalorique, gare à l'effet yoyo lorsqu'on arrête ! (voir mon article : Les régimes hypocaloriques ont tout faux).


En revanche il faut être très vigilant car ce sont des régimes qui sont souvent très déséquilibrés : on peut très bien ne plus manger du tout de fruits (classique, pas faciles à caser entre 2 repas), ne faire que des repas de sucres, ou que de frites, ne plus manger de protéines parceque l'on ne peut pas se passer de pain, ne pas consommer de matières grasses si l'on est végétarien...

Donc attention aux carences, surtout sur la durée...

Il reste primordial même au cours d'un régime de ne pas perdre de vue équilibre alimentaire et choix d'aliments sains...







Publié dans Régimes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :